Quel type d’animaux peut-on assurer ?

Publié le : 29 novembre 20214 mins de lecture

Avoir la compagnie d’un animal chez soi est toujours agréable, surtout si celui-ci s’épanouit pleinement dans son foyer. Toutefois, lui prodiguer tous les soins dont il a besoin peut coûter une petite fortune. De plus, la facture peut encore grimper s’il arrive que votre compagnon présente des problèmes de santé. Dans ce cas, le fait de le souscrire à une assurance est une solution judicieuse. Quel animal peut faire l’objet d’une souscription ? Quel est l’intérêt de cet acte et comment s’y prendre ? Les réponses à vos questions sont ici.

Pourquoi assurer son animal domestique ?

Lorsque votre animal domestique reçoit les soins ainsi que les attentions nécessaires à son épanouissement, vous êtes le premier à en profiter. Cependant, il n’est pas toujours à l’abri d’un incident ou d’une quelconque maladie. Ainsi, quand il vieillit ou qu’un mal-être s’installe chez votre animal de compagnie, vous serez dans l’obligation d’endosser les frais de vétérinaires et de traitements en tout genre. Selon la situation, ces charges peuvent alors s’avérer très lourdes et vous plonger dans l’embarras du côté financier. En souscrivant votre compagnon à une assurance animal, ces frais seront remboursés par l’assureur. Le montant de la prise en charge dépend évidemment de la formule choisie lors de la signature du contrat. De même, les plafonds ainsi que les conditions afférentes y sont aussi mentionnés.

Quel animal peut être assuré ?

Il est tout à fait possible d’assurer tous types d’animaux domestiques que vous avez à charge, qu’il s’agisse de votre chien, de votre chat, de vos chevaux, du lapin ou même de votre hamster. D’ailleurs, certains NAC ou Nouveaux Animaux de Compagnie, c’est-à-dire, ceux qui ne sont pas domestiques par nature, peuvent aussi être assurés. Parmi eux figurent le perroquet, la souris, le poisson, la tortue, l’araignée et autres. Il est, par ailleurs, à noter que cette dernière catégorie regroupe les animaux les plus fragiles. Comme il existe moins de vétérinaires spécialisés dans leurs soins, les coûts inhérents peuvent être vraiment onéreux.

Quelle assurance pour votre animal ?

Pour choisir votre assurance animal, il est essentiel de tenir compte de certains critères. Il est d’abord utile de préciser si l’animal vit à la maison, en cage ou en liberté. Pour un chat qui vit en appartement par exemple, il est préférable de choisir une formule qui couvre les soins liés à un accident (chute du balcon…). En revanche, pour un chien qui vit en campagne où ce genre de risque est moins fréquent, le mieux est d’opter pour un contrat qui rembourse les frais liés à une maladie. Par ailleurs, il est conseillé d’assurer votre animal de compagnie tant qu’il est encore jeune et de poursuivre le contrat jusqu’à la fin de sa vie.

Plan du site